Lycée Condorcet (78) : « Internet c’est pas si net ! »

Menés par leurs professeures de lettres et d’espagnol mesdames Id Moussa et Sermonat, les élèves du lycée polyvalent Condorcet se sont emparés du thème de la radicalisation en concentrant leur travail sur la compréhension de la mécanique complotiste et de la mise en circulation des fausses informations.

Ils sont partis du constat que les réseaux sociaux et l’hyper-connexion des jeunes aujourd’hui représentent un véritable danger.
Ils l’expliquent par le fait que les jeunes ne vérifient pas suffisamment la fiabilité de leurs sources. Ils dénoncent également « l’enfermement numérique » auquel ils sont soumis, autrement dit la personnalisation automatisée (par des algorithmes) des contenus qui leur sont présentés et qui les influencent.

   

En étudiant leurs définitions et en effectuant un travail de recherche approfondi autour des news et des fake-news, ils sont parvenus à déconstruire la mécanique utilisée pour créer une théorie complotiste crédible.

Suite à ces réflexions, les élèves ont imaginé une fausse théorie concernant les attentats du 11 septembre 2001. Ce « complot » a servi de base pour un travail plus ambitieux: l’écriture d’une pièce de théâtre jouée par les élèves eux-mêmes. Les images présentées dans l’article sont extraites d’une vidéo utilisée dans la pièce, dont nous vous invitons à découvrir le texte.

Celui-ci réintroduit intelligemment les différents éléments qui peuvent caractériser les théories du complot : l’hyper-connexion, le manque de communication, la manipulation d’images, les faux témoignages, l’incorporation de faits historiques

Ils parviennent ainsi à nous mettre en garde contre la désinformation et les dérives qu’elle est susceptible d’engendrer ; puis nous proposent des solutions pour apprendre à bien s’informer.

Ce travail théâtral a été mené en partenariat avec Louiza Bentoumi, comédienne et metteuse en scène. Une représentation a été proposée aux élèves du lycée et chaleureusement applaudie le 10 avril 2018.

Une partie du groupe a réalisé un prospectus présentant quelques outils et ressources auxquelles il est préférable de recourir pour s’assurer d’obtenir une information fiable et de qualité.

Nous avons particulièrement apprécié cette proposition qui réussit non seulement à pointer du doigt les éléments contre lesquels il faut se montrer vigilant mais qui nous propose également des solutions. Un bel exemple à suivre !

Pour en apprendre d’avantage sur ce projet, nous vous invitons à lire l’interview donnée par le cafepedagogique.net aux deux professeures à l’initiative de ce beau projet « Stéphanie Sermonat et Rachida Id Moussa : Au lycée pro, le théâtre des fake news ».